Langage de l’amour 5: le toucher physique :

Le langage suivant est le toucher physique : les câlins, bisous, et “caresses”, lecture d’histoires sur les genoux…

Certaines études montrent que beaucoup de parents prennent leurs enfants dans leurs bras qu’en cas de force majeure (les monter dans la voiture, les habiller…)

Le langage de l’amour du toucher physique est le plus basique, et le plus facile. Car nous sommes bien affectifs envers nos enfants, et faire un petit geste affectif plein de douceur est souvent naturel. Mais pas pour tout le monde.

Les bébés qui sont portés dans les bras, caressés, cajolés, embrassés développent une vie émotionnelle plus saine que les bébés laissés sans contacts physiques dans les orphelinats par exemple. Le contact/toucher physique est fort, il crie : “ JE T’AIME” !

Les bébés et nourrissons. 

Les bébés sont très sensibles au toucher, à la manière dont on les porte et même à notre attitude lorsqu’on les porte. Mélissa et moi avions réalisé la différence de sérénité chez Noah quand l’un était plus énervé ou frustré pour l’endormir… Bizarrement il s’endormait dans les bras du parent plus reposé, paisible et calme…. Les bébés ressentent les choses, bien plus que nous. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, ils aiment les moments de bagarre ou de chute par terre sur le tapis/moquette/herbe, monter sur nos dos, et autre interactions. Le toucher est vital pour tout bébé, et nourrissons. Plus nous remplissons ou gardons remplis ce besoin émotionnel, plus le bébé se sentira en sécurité et aura une bonne estime de soi.

Les enfants

Alors que votre enfant commence à aller à l’école, il a réellement besoin de contact physique. Un câlin le matin peut faire la différence entre sécurité émotionnelle et insécurité émotionnelle dans sa journée. De même lors de son retour à la maison le soir, le câlin, ou prendre son enfant dans ses bras peut mettre les rails pour une soirée calme. Pourquoi ? A l’école, il y a des expériences négatives et des expériences positives venant des enseignants et des camarades. A la maison, cela doit être un havre de paix, de sécurité émotionnelle !

De 5 à 9 ans, les enfants surtout les garçons, aiment beaucoup les bagarres, lutte dans le jardin, rouler sur papa et maman, gros “hug”, “tape là”…Les jeux, et activités suivent souvent tels que le basket, le rugby, foot, sports de combat… Mais pas que, également des gestes de tendresse lors de l’histoire commel ui tenir le bras… tout cela contribue à son expression de l’amour !

Les ados

Le réservoir émotionnel est beaucoup plus difficile à remplir et à garder rempli ! Il y a une crise d’ado qui brouille souvent les pistes, la communication, et la relation. Le danger et la tendance serait de stopper les actes de contact physique parce qu’ils ne montrent pas leurs besoins, ou vous ne recevez pas de signes de leurs besoins. Mais continuez à investir, les garçons risquent de reculer vis à vis du contact physique (c’est trop féminin). Pour les filles, les papas prennent aussi du recul. Mais il ne faut pas se couper de la relation papa-fille car plus cette relation est basée sur la confiance, et l’assurance d’un amour inconditionnel, plus la fille se sentira bien dans sa peau et pourra grandir dans la société.

               Les horreurs de notre société à ce sujet

Pas une semaine ne se passe sans que nous entendons, lisons, apprenons des horreurs dans des familles, écoles, dan des cabinets médicaux car il y a eu des attouchements inappropriés, ou attouchements sexuels. C’est une réalité terrible que nous déplorons et il n’est pas question de ce “toucher” lors de cet article, ni de ce livre.

Pour aller plus loin à ce sujet et aider les personnes ayant soufferts de ce traumatisme, ce livre traite ce sujet sensible :

Aider les victimes d’abus sexuels“, de Lynn Heitritter et Jeanette Vought.

 

Quelques conseils pour aller plus loin.
Voici quelques conseils si votre enfant est sensible au toucher physique, et si le toucher physique rempli son réservoir émotionnel :

Organisez la soirée bagarre où vous perdez constamment, ils se sentiront trop forts ! (Noah adore ça)

Si votre enfant vous “embête” constamment, et tourne dans vos pattes lors que vous faites vos emails, vos factures… faites de lui une priorité, et il sera comblé

Nous avons tous tendance à “donner” notre langage d’amour. C’est à dire que si votre enfant vous câline, prend la main, et est très tactile… Il est probable que le toucher physique soit son langage d’amour… Donnez lui, il sera satisfait !

Faites des gros câlins au moment des “au revoir” au lieu de faire signe de la main !

Mettez-vous à genoux à leurs niveaux pour que le contact soit compréhensible pour votre enfant !

Permettez à vos enfants de câliner ou tenir une peluche, une couverture pour les calmer.

Soyez intentionnels au moment du coucher pour qu’ils s’endorment aimés.

Soyez tactiles avec vos enfants lorsqu’ils vous font part d’une journée difficile ou lorsqu’ils sont contrariés.

Après avoir repris votre enfant sur des questions de discipline, prenez le dans vos bras !

Faites lui une accolade alors que vous regardez la TV

Faites lui un “check” lorsqu’il réussit qqch au lieu de juste lui communiquer par des mots

Offrez-lui des cadeaux orientés sur le toucher (peluches, oreillers)

Faites des câlins de famille tous ensemble

Chantez des chansons avec des gestes (tapez des mains, montrer des parties du corps, tourner, accroupis…)

Mettez un chrono de 2 minutes, et faite une joute de chatouilles

Prenez le sur vos genoux lors de l’histoire du soir

Lors des bobos, prenez le dans vos bras et soyez tactiles dans le réconfort… essuyer les larmes avec un mouchoir, passer une serviette humide sur les plaies…

RETOUR à l’INTRO pour les 4 autres langages de l’amour!

 

Share This

Share This

Share this post with your friends!